Route Almada


Édifice du journal Diário de Notícias

Il existe d'importantes œuvres appartenant au maître Almada dans l'édifice qui a remporté le prix Valmor et où, pendant des décennies, le journal Diário de Notícias était installé. Un planisphère de 54 mètres, gravé dans la pierre, dominait une salle du rez-de-chaussée où les services du journal ont été mis en place jusqu'à 2016. Dans le même principe, on apercevait également une carte du Portugal comprenant les quatre saisons représentées. Dans le hall, l'œuvre «Alegoria à Imprensa» (L'allégorie à la presse) représentait l'hommage de l'artiste à une activité qu'il considérait génératrice de la culture et du témoignage pour l'avenir.

Atelier de tailleur Cunha

Inspiré des illustrations des revues internationales de l'époque, Almada Negreiros a créé en 1913 une peinture à l'huile représentant une dame et un gentleman, pour l'atelier de tailleur déjà disparue située à Baixa, centre de Lisbonne. Débordant de glamour, mais avec une pose décontractée, ils correspondent parfaitement au stéréotype de l'élégance du début du XXe siècle, et à l'esthétique cultivée par le peintre.

Panneaux de carreaux de la librairie Ática

Au musée de Lisbonne – Palais Pimenta, on y retrouve un panneau céramique qui a été commandé pour l'établissement de la librairie Ática, qui a disparu entre-temps. Son thème est la littérature, et l'expression du lecteur illustré est un pur plaisir, puisque Almada Negreiros était également un amateur des lettres et auteur de manifestes, articles, analyses, poèmes et même d'un roman. Basé sur ce lecteur, le maître a conçu tout ce qui est possible de dévoiler à travers les livres : du mystère de la vie à la magie des étoiles. En ce moment, cette pièce se trouve en réserve et n'est pas accessible sur place.

Source: Catalogue de l'exposition José de Almada Negreiros – Uma Maneira de Ser Moderno (Une manière d'être moderne)

Nome de Guerra

Le seul roman d’Almada Negreiros, écrit en 1925 et publié en 1938, ayant comme thème fondamental la lutte entre la personnalité de l'individu et les normes de la société. Le protagoniste é un jeune homme provincial qui arrive en ville et qui tombe amoureux d'une prostituée.

À l'époque, le roman n'a pas obtenu de succès auprès du public, mais il a été acclamé par certains critiques comme étant une œuvre innovatrice «d'une simplicité extrêmement sophistiquée». Il a été réédité en 2017.

En vente dans les libraires

26 dessins qui ont la maternité comme sujet

Orphelin dès son plus jeune âge, Almada Negreiros a dédié plusieurs œuvres autour du thème de la maternité. En plus de la fameuse huile sur toile se trouvant exposée au musée Gulbenkian, le maître a réalisé une séquence de dessins d'une intensité dramatique extraordinaire. Parmi ceux-ci, 26 originaux ont été reproduits en livre, dans une édition de la Imprensa Nacional Casa da Moeda (Presse nationale de la Monnaie), de 1982. Cet ouvrage, épuisé depuis longtemps, a été réédité en 2017.

En vente dans les libraires