Saramago Route

Route Saramago

 

Publié en 1982, “Le Dieu manchot” est le roman le plus emblématique de José Saramago. Traduit dans plus de 20 langues, avec plus de 50 éditions, il nous renvoie vers un thème fréquent dans l’œuvre de l’auteur: l’opposition entre riches et pauvres, exploiteurs et exploités. Son action se déroule au XVIIIème siècle, pendant le règne de D. João V, roi qui a été le responsable par la construction du Couvent de Mafra, œuvre gigantesque, financée par l’or en provenance du Brésil, colonie de l’empire portugais à l’époque. L’opposition entre la mégalomanie royale et la misère du peuple qui a construit ce monument est présente dans toute l’œuvre, sous la plume mordante de Saramago. Et au milieu, bien évidement, une enivrante histoire d’amour.  

Construit sur ordre du roi Jean V (XVIIIe siècle), se compose du palais royal, d’une basilique, d’un couvent et d’un parc. On y distingue 2 carillons, 6 orgues historiques, la bibliothèque et une infirmerie datant du XIXe siècle.

Le palais royal occupe l’étage noble du bâtiment de Mafra et les 2 tourillons. Le tourillon nord était destiné au roi et le tourillon sud à la reine. Ceux-ci étaient reliés par une longue galerie de 232 m – le plus grand couloir palatial d’Europe.

Ce bâtiment de quelque 40 000 m2 abrita un couvent franciscain (300 moines) – où se distinguent le « Campo Santo », l’infirmerie, la salle capitulaire, le salon littéraire, l’escalier et le réfectoire.

Le bâtiment royal recèle 2 carillons composés de 98 cloches – les plus grands de l’époque. Les orgues de la basilique constituent un patrimoine unique au monde.

Bibliothèque du Palais National de Mafra

 

Son importante bibliothèque est réputée l’une des plus belles du monde.

 

Construit sous le règne du roi Jean V, à proximité du Monastère de Mafra, a été idealisé comme un parc de loisirs pour le roi et de sa cour.

S’étend sur plus de 800 hectares et est flanquée par un mur avec 21 kilomètres pour préserver la vie sauvage et sa ancienne forêt.

Vous y trouverez de pins, eucalyptus et de différentes variétés de chênes, de demarquer une châtaigne Guinée, une Olaia et un chêne-liège avec plus de 300 ans. En ce qui concerne la faune, des mangoustes, renards, genettes, blaireaux, écureuils, lapins, cerf, chevreuil, chevrette, daim, sanglier, etc, et aussi des oiseaux, les plus représentatifs sont l’aigle de Bonelli, hibou grand-duc, palombes et circaète.

Diverses activités nature sont proposées, vous y trouverez plusiers parcours pédestres, du parcours pour vélo, des tours guidés en véhicule électrique et un petit train

Aussi des ateliers d’apiculture et une performance avec des oiseaux de proies.